Lecture : « Walden ou La vie dans les bois » de Henry David Thoreau

Plusieurs de mes lectures faisant référence à “Walden ou La vie dans les bois” de Henry David Thoreau. J’ai donc ajouté cet ouvrage à ma liste de lecture et, bien qu’écrit il y a plus d’un siècle, force est de constater que l’on retrouve bon nombre de sujets d’actualité dans les pages de ce livre.

Il y est question de sobriété, de vie en connexion avec la nature, de coût des choses. J’ai particulièrement apprécié l’approche de l’auteur au sujet de ce dernier point. Comme il le précise, toutes les choses que nous achetons ont un coût monétaire, plus ou moins conséquent. Mais également un coût en temps de vie étant donné que nous sommes obligés de travailler pour gagner l’argent nécessaire à nos achats plus ou moins utiles. Nous perdons donc du temps que nous pourrions passer avec nos proches, dans la nature, etc., à travailler pour gagner suffisamment d’argent pour pouvoir payer tous les biens dont nous rêvons. Cependant, nous n’en profitons que peu étant donné que nous passons la majorité du temps au travail pour pouvoir les payer. 

En parallèle de cette réflexion, Henry David Thoreau nous présente sa vie quotidienne durant son expérience dans les bois. Faite de simplicité, d’un minimum de travail pour gagner de l’argent, du travail de la terre, de pêche et surtout de beaucoup d’observation de la nature. Loin du tourbillon de la ville, il revient à une vie simple et apprécie les petits bonheurs quotidiens qui ne coûtent rien.

Réel retour à l’Essentiel, « Walden ou la vie dans les bois » nous propose un discours inspirant, dans un style que l’on ne trouve plus aujourd’hui.

Vous avez lu ce livre ? N’hésitez pas à partager vos avis en commentaires !

Vous avez aimé cet article ? Partagez le

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *