La petite histoire

Chargée de communication multi-passionnée et créative, j’ai toujours aimé ce qui est beau et qui apporte une touche de poésie à la vie. J’adore la musique, lire, écrire, chiner, profiter des plaisirs simples de la vie et de moments avec mes proches.

Quel rapport avec le minimalisme, le zéro déchet et le retour à l’Essentiel me direz-vous ? Il n’y en avait, à prime abord, aucun. Je n’ai pas toujours aspiré à une vie plus simple et plus sobre. Les problèmes de surconsommation et de réduction des déchets se sont longtemps limités, pour moi, à faire le tri sélectif.

Je vous raconte comment je suis passée de la surconsommation à une démarche de retour à l’Essentiel dans cet article.

Pourquoi le blog

Il y a de cela un an, j’ai eu envie de reprendre l’écriture et de créer un blog sur les sujets qui me tiennent à cœur et qui font partie de mon quotidien. Un blog dans lequel partager avec les apprentis zéro déchet et minimalistes mon cheminement (parce que oui, à mes yeux, c’est un cheminement, plein de joies et de découvertes !). Parler de mes victoires mais aussi de mes échecs. Proposer mes recettes, mes lectures, des tutos… Tout ce qui pourrait servir à celles et ceux qui se lancent à leur tour dans cette démarche qui, si elle n’est pas évidente tous les jours, reste une réelle source de joie et nous réapprend à profiter des plaisirs simples de la vie.

De retour dans ma région natale, entourée de mes proches et des projets plein la tête, je me lance aujourd’hui dans ce blog. Il vous accompagnera, je l’espère, dans votre démarche et nous permettra d’échanger autour de nos expériences individuelles et de ces thématiques communes !

Mamie Zétou

Mamie Zétou, c’est la rencontre entre une personnalité créative, la découverte du zéro déchet et la passion de la couture.

J’ai toujours aimé créer de mes mains toutes sortes d’objets plutôt que de les acheter en boutique. J’aime le plaisir simple de « faire du beau avec pas grand chose ».

Quand les concepts de minimalisme et de zéro déchet sont entrés dans ma vie, ils ont modifié progressivement mes habitudes de consommation.
J’ai alors sorti ma machine à coudre pour confectionner mes premiers sacs à vrac, puis mes cotons démaquillants lavables, ma trousse à pinceaux de maquillage, etc. J’ai récidivé pour ma maman, ma belle-sœur… et l’envie de continuer ne m’a plus quittée. J’ai alors décidé de lancer ma marque d’accessoires zéro déchet, pour partager avec vous mes créations. En me penchant sur la préparation de mon projet, je me suis aperçue qu’il s’inscrivait dans la même démarche que mon envie de lancer un blog et j’ai décidé de les rassembler sous une même identité.

Le nom de ce beau projet global s’est présenté comme une évidence, après quelques tests peu concluants ; ce serait Mamie Zétou !

Mamie Zétou, c’est un clin d’œil à mes deux grands-mères. Mamie, qui m’a transmis son goût pour la couture et qui m’aide aujourd’hui encore à progresser continuellement, et Zétou, qui m’a toujours encouragée et soutenue de son regard pétillant, de son amour sans faille. C’est, pour finir, un hommage à une époque où le bon sens était roi et où la consommation était raisonnée, bien loin de la surconsommation et de l’effet Klenex auquel nous faisons face aujourd’hui. Une époque qui peut être source d’inspiration lorsque l’on se lance dans une démarche de simplicité et de zéro déchet…