Fabriquer ses bee' wraps facilement en 5 étapes

Fabriquer ses bee’wraps facilement en 5 étapes

Quand on se lance dans une démarche zéro déchet, on part tous un jour ou l’autre en quête d’une alternative au fameux film étirable. Pas zéro déchet pour deux ronds mais tellement pratique, on le retrouve dans la plupart de nos cuisines. Et c’est là que les bee’ wraps entrent en scène !

Alors, avant tout : un bee’ wrap, c’est quoi ? Eh bien, le bee’ wrap, c’est tout simplement un morceau de tissu en coton imbibé de cire d’abeille. Réutilisable, il prend la forme du plat ou du fruit qu’il doit couvrir, simplement en le chauffant avec nos mains. Une fois mis en place, il protège les aliments.

Côté entretien, il vous suffit de les laver à l’eau, éventuellement avec un peu de savon. Attention en revanche à éviter l’eau chaude et à ne pas frotter trop fort, sinon vous risquez d’enlever la cire d’abeille et vous perdrez donc les propriétés du bee’ wrap. Si ça vous arrive, un tour au four avec de la cire, et ça repart (voir plus bas pour la recette).

Vous voulez essayer ? La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez facilement les fabriquer à la maison. Et pourquoi ne pas le faire avec les enfants ? Une bonne idée d’activité en famille pour les vacances et les jours pluvieux ! Voilà la recette.

Bee’wrap : la recette

Pour cette recette facile à réaliser, il vous faut :

  • Du tissu en coton
  • De la cire d’abeille, que vous trouverez facilement en boutique bio
  • Un four (ou une casserole et un pinceau un peu large)

Vous avez tout ? C’est parti pour la réalisation !

  1. Découpez le tissu pour obtenir des morceaux de formes et tailles adaptées à l’usage que vous allez en faire (personnellement, j’aime bien les découper aux ciseaux cranteurs pour avoir une jolie finition)
  2. Placez le morceau de tissu sur une plaque pour le four et répartissez les billes de cire d’abeille dessus, de manière homogène, sans trop les espacer
  3. Enfournez la plaque dans un four à environ 80°C et surveillez. Une fois que toutes les billes ont fondu, vérifiez qu’il ne reste pas de zone non enduite. Si c’est le cas, replacez des billes aux endroits manquants et remettez au four
  4. Quand tout le tissu est imbibé, vous pouvez sortir votre morceau de tissu du four en l’attrapant par les côtés. Veillez bien à ce qu’il ne se repli pas sur lui-même et à ce qu’il ne se colle pas sur un objet quelconque
  5. Mettez-le à sécher sur l’étendoir, en veillant bien à ce qu’il reste droit le temps du séchage.

Variations de la recette à la casserole et au fer à repasser

Si vous ne possédez pas de four ou que vous n’aimez pas cette solution, il existe deux autres options pour réaliser vos bee’ wraps : la casserole ou le fer à repasser.

Pour le fer à repasser, c’est très simple (mais un peu moins zéro déchet) :

  • Placez une feuille de papier sulfurisé sur votre table à repasser
  • Disposez votre morceau de tissu dessus
  • Recouvrez-le de billes de cire d’abeille, comme pour la recette au four
  • Placez une seconde feuille de papier sulfurisé sur l’ensemble
  • Passez votre fer à repasser chaud (mais pas trop) sur la feuille pour faire fondre la cire dans le tissu
  • Et voilà, le tour est joué !

Pour la version à la casserole :

  • Faites fondre la cire d’abeille à la casserole, à feu doux
  • Avec un pinceau un peu large type peinture, appliquez la cire fondue sur le tissu jusqu’à ce que ce dernier en soit bien imbibé

Et voilà pour la recette du bee’ wrap. Comme vous pouvez le constater, c’est assez simple ! Si vous avez d’autres astuces, n’hésitez pas à les partager en commentaires, et à nous faire un retour sur le résultat si vous suivez cette recette 🙂 !

Mon soin du visage naturel

Mon soin du visage naturel

Aujourd’hui, une fois n’est pas coutume, on va parler beauté ! Je ne suis pas une grande coquette mais ma peau capricieuse demande un peu d’attention si je ne veux pas retrouver rapidement une peau d’ado (et quand on va souffler ses 30 bougies, ça déprime un peu). Je suis donc abonnée au soin du visage naturel tous les week-ends pour maintenir mon visage dans un « état correct » disons.

Continue Reading