Déménagement zéro déchet : le casse-tête

Aujourd’hui, j’avais envie de vous proposer un petit article sur un sujet qui a été d’actualité pour moi il n’y a pas longtemps : le déménagement. Et gérer un déménagement « longue distance » en mode zéro déchet, bin ça laisse quelques cheveux blancs ! Vous avez déménagé récemment ? Si c’est le cas, cet article devrait vous rappeler quelques bons souvenirs (ou arrachages de cheveux) pour la gestion logistique. 

Nous avons déménagé il y a quelques mois pour revenir en région orléanaise. Un bon déménagement de presque 500 km, que nous avons confié à des professionnels car les délais étaient serrés et que nous ne pouvions pas tout gérer. En termes de réalisation, ça a été plutôt pratique, il faut l’avouer ! Par contre, du côté du zéro déchet, ce déménagement a été une petite épreuve. Nous n’avons d’ailleurs pas franchement réussi le défi…

Pour le précédent déménagement, nous avions fait tourner les cartons (récupérés un peu partout), et donc aussi le papier bulle, le papier journal, etc. Nous déménagions dans la même ville, c’était plutôt facile ! Mais cette fois, avec les kilomètres et le temps qui manquait, nous avons été obligés de tout emballer en même temps. Autant vous dire que ça a représenté pas mal de cartons, de papier bulle et de papier journal pour tout caller. 

Globalement, ça a été très peu zéro déchet

  • Dans un souci d’optimisation du camion, on a dû utiliser les cartons du déménageur, histoire de pouvoir faire un beau Tétris rapidement. 
  • Les meubles ont été protégés par les déménageurs en les enroulant avec du plastique étirable.
  • On a dû acheter du papier bulle pour compléter ce que l’on avait réussi à mettre de côté pour pouvoir boucler tous les cartons à temps.

Bilan

  • On a gardé les cartons et le papier bulle en bon état pour les donner à des gens qui allaient déménager (du coup on a amorti un peu les dégâts, mais bon)
  • Toutes les protections plastique, qui étaient impossibles à sauver puisqu’il fallait les déchirer pour libérer nos meubles, ont fini à la poubelle.
  • Il nous a fallu un seul et unique trajet au lieu de 2 ou 3 si on l’avait fait nous même et que l’on avait fait tourner les cartons et emballages.

Il y a donc eu du bien et du moins bien (voire beaucoup moins bien pour les protections plastiques) dans ce déménagement. On essaiera de faire mieux pour le prochain.

Et vous, comment est-ce que vous vous organisez pour vos déménagements ? Quelles sont vos astuces pour être au maximum zéro déchet ?

Photo by Erda Estremera on Unsplash

Vous avez aimé cet article ? Partagez le

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *